LES BIENFAITS de L'ENERGIE

 


 

 

 

Efficacité probable

Réduire le risque de chute et améliorer l’équilibre des personnes âgées. Aider au contrôle de l’hypertension et réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

 

Efficacité possible

Améliorer les capacités fonctionnelles des femmes ayant surmonté un cancer du sein. Améliorer le sommeil des personnes âgées. Améliorer la capacité aérobique. Promouvoir la santé mentale. Améliorer la capacité pulmonaire. Réduire certains symptômes de l’arthrite rhumatoïde. Soulager l’arthrose du genou.

Efficacité incertaine

Aider au contrôle de l’hypertension des personnes âgées. Réduire l’ostéoporose. Réduire les symptômes de la fibromyalgie. Contribuer à contrôler le diabète. Aider à diminuer les symptômes de la maladie de Parkinson. Aider à la prise en charge du poids des femmes obèses.

 

Dérivé des arts martiaux, le tai-chi est une discipline corporelle d’origine chinoise comportant un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutés avec lenteur et précision dans un ordre préétabli. Il met aussi l’accent sur la maîtrise de la respiration. La pratique vise entre autres à améliorer la souplesse, à renforcer le système musculosquelettique et à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle. Selon ses adeptes, grâce à son côté méditatif et à l’extrême précision des gestes, le tai-chi permettrait d’apaiser le mental et d’améliorer la concentration, la vivacité d’esprit et la mémoire. Il favoriserait aussi une meilleure prise de conscience de soi et de son environnement et contribuerait à harmoniser le Qi.

SOURCE : PASSEPORTSANTE.NET

 


 

Les bienfaits du Tai Chi :


Pratiqué régulièrement, le tai chi a de réels bienfaits sur la santé. Au niveau psychologique tout d’abord, comme toutes techniques de relaxation, le tai chi peut améliorer les problèmes de sommeil, les états de nervosité. A cet égard, la pratique du tai chi est une réelle réponse aux problématiques actuelles, notamment des citadins, à savoir la sédentarité et l’accumulation de stress.


Davantage qu’une discipline physique se limitant à des mouvements, le tai chi est en effet un art de vivre, où corps et esprit ne font qu’un. Cette alliance de techniques de relaxation et d’exercices physiques vise en effet l’harmonie en soi mais aussi vis-à-vis des autres.


Quant aux bienfaits physiques à proprement parler, ils sont nombreux. Sur le plan ostéo-articulaire tout d’abord, on gagne en souplesse grâce aux étirements progressifs des tendons ; les mouvements lents, de grande amplitude sont bénéfiques aux articulations. Réalisé dans les règles de l’art, le tai chi peut ainsi apporter réconfort aux douleurs lombaires et aux sciatiques. Il permet également d’améliorer les capacités cardiaques et pulmonaires, et aurait également une action notoire sur la tension artérielle. Par le jeu de transfert du poids du corps d’un pied sur l’autre, le Tai chi améliore en outre le sens de l’équilibre. De manière générale, le tai chi aide à mieux intégrer son schéma corporel et coordonner ses mouvements. Dans le tai chi, on apprend effectivement à maintenir le corps centré et aligné tout en étant en mouvement. Ce travail de l’équilibre fait du tai chi une discipline très intéressante en matière de prévention de l’ostéo porose.

 

Enfin, la pratique du tai chi est un excellent exercice pour la mémoire et la concentration ; mémoriser les mouvements, les enchaînements, les effectuer sans accroc demande en effet un réel effort d’attention. La pratique du tai chi s’avère ainsi particulièrement intéressante chez les personnes âgées. En 2001, l’hôpital de jour Bretonneau de Paris a d’ailleurs tenté cette expérience : proposer des cours de tai chi - discipline complète faisant travailler et le corps et l’attention - aux patients atteints d’Alzheimer. Depuis, cette initiative a été reprise dans nombre d’hôpitaux français. Le tai chi chuan est accessible à toute personne, quelles que soient l’âge et la souplesse.


 

 

LE QIGONG

 

 

Etymologiquement, Qi Gong signifie à la fois le travail du pratiquant sur son énergie et réciproquement, le travail de l'énergie mobilisée par le pratiquant sur lui-même et, par extension " maîtrise de l'énergie ", tant physique que psychique, notion qui remonte à 5000 ans. Cette tradition du Qi Gong s'est perpétuée en Chine en raison de ses bienfaits nombreux et incontestables. De nombreux instituts de recherche en médecine chinoise traditionnelle s'efforcent de mesurer, par des méthodes scientifiques, l'impact du Qi Gong sur l'organisme et sur le psychisme humain. C'est avec la pénétration des Jésuites en Chine au XVIIème siècle que le Qi Gong a commencé à être connu en Occident.

 

Reposant sur une approche globale visant à l'harmonisation du corps et de l'esprit, le Qi Gong est un moyen privilégié d'enrayer le stress et la morosité qui affectent trop souvent nos sociétés modernes. Le Qi Gong est un ensemble d'exercices énergétiques basés sur une association
- de mouvements graduels, continus, circulaires et fluides ;
- de la respiration (respiration abdominale, régulière et profonde) ;
- et de la concentration de l'esprit.

Les formes pouvant être très diversifiées, stimuler et rééquilibrer l'énergie interne tant sur le plan physiologique que psychique, grâce à une action sur les méridiens et points d'acupuncture, il existe de très nombreux styles de Qi Gong, et à l'intérieur de chaque style, divers types d'exercices :
- des Qi Gong dynamiques (Don Gong) ;
- des Qi Gong statiques (Zhaun Gong) ;
- des execices de Qi Gong méditatif (Jing Gong).

 

Dans tous les cas, les Qi Gong sont des exercices de pratique interne (Nei Gong). Pour parvenir à l'harmonie du geste et du souffle, l'attention se porte simultanément sur les diverses parties du corps impliquées dans le mouvement et perçues globalement comme une unité, de telle sorte que le mouvement ne soit jamais "mécanique", mais devienne "organique". N'étant basé ni sur la force physique ni sur la performance, le Qi Gong est accessible à tous (jeunes ou moins jeunes, sportifs ou non sportifs...). Il allie la relaxation mentale, l'assouplissement corporel et le plaisir de se mouvoir en harmonie dans l'espace, à un travail énergétique profond de revitalisation des organes internes.

 

 

En bref, au terme d'une pratique régulière, le Qi Gong apporte :
- plus de tonus et moins de tensions nerveuses ;
- plus de souplesse et d'équilibre ;
- calme intérieur, plus grande capacité de concentration et confiance en soi.

Le Qi Gong est une voie d'épanouissement personnel, une source de bien-être et de jouvence.

SOURCE : BSE

 

 


 

CHACUN EN PENSES CE QU'IL VEUT!  POUR MOI IL Y AURA TOUJOURS UNE MEDECINE A DEUX VITESSES...