LE CLUB AUJOURDHUI.

Pour dire vrai, ce club n’existe que par son nom aujourd’hui. Aux heures de gloire (1975-1995), son ascension a permit d’ouvrir une porte vers l’internationale.

 

De Deulemont, en passant par Armentières pour être maintenant à la Chapelle d’Armentières (Siège de l’Association). Il a compté jusqu’à 200 Membres en France et 12 représentants à l’étranger.

 

Reconnu par le biais de son journal, il reste l’œuvre d’un homme qui en partant de rien ou de si peu, en a fait une association très populaire.

 

Et puis en 1992, une autre porte s’est ouverte, qui va bousculer en grande partie les activités minimes de ce Fan Club. Son président, professeur de Kung-fu va créer une section de pratiquant.

 

Petit à petit cette nouvelle activité va prendre une grande place au point d’effacer peu à peu les statuts originaux de ce club. Par respect et par passion, ce club est toujours dédié à Feu Bruce Lee, il ne peut en être autrement, car son président reste et restera un grand fan du Petit Dragon.

 

Au delà de cela, les seuls membres inscrits désormais sont ceux qui pratiquent la LAOJIA TAI CHI et le QI GONG. Le président a conservé un contact amical avec les autres clubs et même des membres de la première heure, tel que Mr LAWNICZAK Philippe, pour le citer en exemple.

 

La plupart des Fans du Roi du Kung-fu sont devenus des collectionneurs. Ils défendent leur patrimoine, et vont jusqu’à créer des véritables musées sur leur idole. Ils n’adhèrent plus à des clubs, car ils sont au dessus de tout cela. Leur quête est de trouver la perle rare, et quand une personne comme moi (Président) n’est pas en mesure de posséder une pièce remplie de statuettes, de livres, de K7 vidéo, de films super 8 et bien d’autres objets de toute nature se rapportant à Bruce Lee, on ne me considère pas comme étant de cette grande famille de Fans.

 

 

A plusieurs reprises, on m’a jugé sur ce point de vue. Ce qui est incroyable c’est que ces gens là, comme dirait Jacques BREL, n’ont jamais eu l’étoffe de créer un Fan Club pour ressentir et découvrir  la signification du verbe (Partager). Peu importe, car de mon côté je les considère comme des individualistes. Et heureusement pour la mémoire de ce Grand maître, ils n’ont pas tous l’audace d’utiliser son nom et sa notoriété pour un profit financier personnel, comme j’ai pu le constater par le biais de la correspondance sur 20 années.

 

J’ai passé au-dessus de tout cela. J’ai fermé la porte à tout ce qui pouvait nuire aux concepts honnêtes de ce club. Et quoiqu’on en dise, j’en suis fier, car minime soit-il, par vent et marée, je continu.

 

Il faut tout de même être lucide. Tout a été dit et écrit sur Lee Jun Fan (Bruce Lee).  Le plus important, c’est de préserver sa mémoire et les oeuvres qui nous a laissé. Bruce Lee était un précurseur. Il a donné une vraie image des Arts Martiaux. Il a bousculé tous les principes. Pour tout cela, il mérite notre respect. Le Club Bruce Lee Shaolin Tao (France) poursuit sa voie en son nom pour ne pas l’oublier.