LAOJIA TAI CHI (YANG)



 



Le créateur mythique du Tai Chi Chuan était l'ermite Zhang Sanfeng. Ce qu'on appelle aussi la Boxe du Faîte suprême est issue d'anciennes techniques de combat et de santé interne, dont les plus illustres Maîtres furent : Yang Luchan (1799-1872) , Yang Banhou ( 1837-1892) et Quan You ( 1834-1902).

Il existe cinq forme de Tai Chi Chuan ( Yang, Chen, Wu , Fa et Sun). La forme la plus populaire aujourd'hui (Yang) et la forme (Wu) ont connu pendant la période républicaine (1912-1949), une simplification de l'ancienne école, en abandonnant des techniques de combat et des techniques difficiles au profit d'une méthode accessible à tous pour l'enseignement en masse. On doit sa codification au Maître Yang Chengfu (1883-1936). Celle-ci est à l'origine de l'actuel succès que le Tai Chi Chuan rencontre par sa facilité d'étude réduite à 24, 48, ou 72 mouvements.

C'est ainsi que pour perpétuer l'aspect traditionnel du Tai Chi Chuan, Le Maître Li Yuen Paï m'enseigna la Laojia Tai Chi, une forme ancienne et traditionnelle de l'actuel Tai Chi Chuan. Cette forme est très proche de la forme longue de Pekin avec ses 108 mouvements qui, heureusement sont encore enseignée de Maîtres à élèves en Chine.
Il va s'en dire que l'étude de cette méthode est très longue et méticuleuse, ceci pour un travail d'accomplissement énergétique complet.